le hockey pendant la pandémie

En ce temps de pandémie, les activités sportives sont mises en pause. Les professionnels et les amateurs de hockey ont dû s’adapter à la situation actuelle. Malgré l’interdiction des sports d’équipe et la fermeture des patinoires intérieures, les passionnés de hockey se sont débrouillés avec leurs propres moyens. Les professionnels ont dû apprendre à jouer sans toute l’ambiance créée par les spectateurs pendant les parties.



En ce début d’année, les amateurs ont aussi beaucoup pratiqué chez eux ou sur les patinoires extérieures. Avant chaque entrainement, il fallait pelleter la neige qui était sur la glace et malgré tout, cela prenait beaucoup de temps. Les moments joyeux entre les joueurs ont aussi disparu, des pratiques en visioconférence avaient lieu et aucun contact n’était toléré avec n’importe quel membre de l’équipe. Beaucoup d’amateurs ont aussi dû mettre leurs entrainements en pause, car ils ne pouvaient se pratiquer nulle part. C’est à ce moment précis de l’année que le hockey représente plus qu’une passion pour certains. Alors, ils ne pouvaient pas arrêter de faire ce qu’ils aimaient. De plus, leur mental a baissé, mais heureusement, la majorité des joueurs s’est accrochée et a réussi à passer à travers toutes les contraintes émises par le gouvernement québécois. Bref, si on a envie de le faire, on peut le faire. À plus forte raison, quand on veut, on peut!

28 views0 comments

Recent Posts

See All