top of page

La justice scolaire et les points de vue, des sujets entremêlés

Avertissement : cet article a été rédigé avec l’intention de partager ma vision sur l’injustice à l’école et de démystifier les différents points de vue que nous pouvons y observer. Ceci n’est pas une critique ou une justification pour des actions injustes.

Chers lectrices et lecteurs,
Dans cet article vous découvrirez ma vision sur les différents points de vue de l’injustice à l’école. Pour mieux organiser la forme de ce texte, j’ai pris la liberté de les diviser en trois catégories : les élèves, les enseignants et la direction. Je tiendrai également compte des petites sous-catégories qui s’y trouvent.


Les élèves ont-ils tous le même point de vue ?

Commençons par ceux qui demeurent au centre de la justice à l’école : les élèves. Ce ne sont pas tous les élèves qui vivent les mêmes expériences. De ce fait, lorsqu’il est question d’injustice scolaire, certains ne savent même pas que cela arrive, la tête sous l’eau, les plaintes ne leur arrivent pas aux oreilles. D’autres en sont témoins, en ont été informés ou en sont littéralement « victimes ». Cependant, sous l’impuissance qu’ils ressentent face à une personne en position de pouvoir ou le manque d’instructions sur le protocole à utiliser face à la situation, ils abandonnent leur nécessité pour la justice. Sachez que vous n’êtes pas seul.e.s dans cette bataille, il existe plusieurs personnes et établissements qui vous prendront au sérieux si seulement vous essayez. Ainsi, en silence, rien ne s’accomplit!



Les enseignants, nos complices ?

Deuxièmement, dans notre liste se trouvent les enseignants. Ceux-ci, malgré ne pas être vus comme nos premières ressources, partagent souvent nos opinions et réactions par rapport aux décisions non fondées des personnes plus haut placées dans la pyramide décisionnelle. Les profs eux aussi peuvent se trouver dans une position d’impuissance. En revanche, de l’injustice peut également provenir d’un professeur. Cependant, subir de l’injustice, ce n’est pas se faire imposer une copie parce que vous avez utilisé votre téléphone en classe. Ainsi, pour savoir si vous avez été traité.e.s injustement, vous pouvez vous confier à un.e prof de confiance ou même à vos parents.


La direction, une protection ou une plaie ?

Enfin, voyons le point de vue de la direction. Beaucoup d’actions prises par la direction peuvent nous paraître injustes ou irrationnelles lorsque nous n’en connaissons pas les raisons. À titre d’illustration, utilisons le fait d’ôter n’importe où son chapeau lorsque nous entrons dans l’école. Alors, le fait de se faire avertir sévèrement pour une minime infraction demeure pour nous non nécessaire. Toutefois, pour les surveillant.e.s qui pensent aux intrus s’infiltrant dans l’école avec des casquettes, l’avertissement est justifié. Par le fait même, la majorité des actions prises par la direction se font face à des actions qui mettent en danger les élèves. À vrai dire, ces actions restreignent notre liberté à l’intérieur de notre propre établissement ou nous privent d’activités méritées à cause de petits malentendus qui ne sont pas bien acceptés. De même, le ton condescendant adopté par les personnes en autorité et la manière de nous traiter comme des enfants, alors que sommes capables de prendre des décisions parfaitement claires de façon autonome, ne sont pas bienvenus non plus.


En conclusion

Si vous vivez de l’injustice, recherchez toujours une deuxième opinion sur la situation, car elle peut changer selon le point de vue. N’hésitez pas aussi à dénoncer une situation inéquitable!
1 view0 comments

Recent Posts

See All
bottom of page