L’alarme d’incendie - Entrevue avec la directrice Mme Leduc





Beaucoup d’entre nous se posent des questions sur l’alarme d’incendie à notre école. C’est pour cela que j’ai décidé de solliciter Mme Leduc, notre directrice, afin qu'elle nous accorde une entrevue à ce sujet.


1- Avez-vous déjà eu dans votre carrière de directrice un vrai incendie dans une école?

« Oui, dans une école primaire, vers le quartier Villeray, en juin 2016. L’école était divisée en trois sections et ce feu s’est produit vers le quartier locataire. »



2- Ce panneau d’incendie est-il spécialement pour les feux ou d’autres alertes?

« Le panneau contient trois sortes d’alarmes. Celle de feu évidemment est activée par le déclenchement de pression de l’eau. Les gicleurs d’eau doivent fonctionner en tout temps. Sans cela, l’école n’est pas sécuritaire et des fuites de gaz pourraient survenir. Ce sont les trois alertes les plus fréquentes qui pourront arriver. »



3- Trouvez-vous chaque fois l’élève qui a pu déclencher l’alarme?

« Je suis nouvelle dans cette école. Donc, je ne pourrais pas te le dire. Mais généralement, on peut trouver si cette alarme de feu a été provoquée manuellement ou électroniquement. Quand j’étais à Marguerite, je me rappelle qu’on trouvait très souvent la personne fautive, car on peut aussi savoir où l’alarme a été déclenchée. »


4- L’élève risque quoi pour un tel délit?

« Il peut avoir deux sanctions possibles. L’élève peut être accusé de vandalisme au code de vie de l’école et avoir une suspension. Il peut aussi être marqué dans son dossier civil qu’il a déclenché cette alarme et avoir une amende d’environ 250 $ pour les parents. »



5- Pensez-vous que les mesures mises en place par vous-même et les autres directions sont suffisantes pour éviter que cela se reproduise?


« Je suis au poste de direction depuis 17 ans et je te dirais que les alarmes qui ont été déclenchées ont toujours ou presque été enclenchées électroniquement. Ou bien, on a trouvé la personne qui l’a déclenchée grâce aux caméras de surveillance ou par d’autres moyens. Mais depuis qu’on a marqué dans le code de vie sur l’agenda le sujet de l’incendie et de l’amende que les élèves pourront avoir, on ne voit plus vraiment d’alarmes déclenchées. Selon moi, les mesures mises en place sont suffisantes. »



6- Combien coûte le déplacement inutile des pompiers à l’école?


« On essaye de faire des ententes avec le CSSDM et de négocier avec les pompiers et les policiers. Ici, dans cette école, on a une chance par année. Les pompiers nous laissent une chance, mais si l’alarme de feu est provoquée une deuxième fois manuellement sans trouver le fautif, l’école doit payer les 250 $. »

4 views0 comments

Recent Posts

See All